Préambule

Alors jeune enseignant à l'école publique de Guiclan, je reçus un jour, un mot rédigé par une maman qui s'excusait de l'absence de son enfant.

Monsieur Poëns

Je vous écris ce petit mot de billet pour vous dire que mon fils n'a pas pu aller à l'école hier car il avait trop mal à la tête. Nous nous excusons pour cette absence.

Je n'avais jamais entendu cette expression « Petit mot de billet ». Je la trouvais vraiment déli­cieuse et elle est depuis, toujours restée présente à mon esprit...

Lors de l’écriture de mes textes, chacun d’entre eux était pour moi, un nouveau « petit mot de billet ».

En me souvenant, avec une réelle émotion, de toutes ces années vécues dans cette commune, je reprends aujourd'hui à mon compte ces quelques mots qui ont fait partie de mon quotidien pendant plusieurs mois.